carré intime 97

... Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront ... (Aragon/ Jean Ferrat)

Evasion fiscale, harcèlement sexuel, raciste, professionnel ou autre, scandales sanitaires ou environnementaux, accentuation des inégalités sociales, dissolution de la pensée politique (au sens noble) face au pouvoir de l'argent et du profit à court terme, accentuation des visées bellicistes de guerroyeurs à l'égo démesuré mais à la sagesse exiguë .. c'est peu dire qu'on tourne en rond , qu'on retrouve les mêmes drames et les mêmes problèmes à intervalles réguliers et qu'on y passe vite le mouchoir dessus, faute de vouloir réellement s'attaquer aux racines de ces maux.*

Tant que le Bien Public, Humanité et Nature, sera un objectif de deuxième ordre face à la  seule priorité de nos sociétés contemporaines, celle qui s'avance toujours masquée pour en éviter le rejet: le bien individuel, sans retenue, nécessairement exclusif et qui bien entendu, ruissèlerait avec générosité vers les plus démunis, on risque de tourner en rond encore longtemps !

Bonheur individuel (pas individualiste) et Bonheur collectif vont de pair,  chercher l'un sans l'autre mène (et a mené) aux pires déconvenues.

"On est bien ingénieux à accréditer des illusions de toute espèce pour organiser le pillage et le massacre, mais on n'en imagine aucune pour le bonheur du grand nombre." (Charles Fourier, in " le Nouveau monde amoureux" cité par Raoul Vaneigem dans son dictionnaire des citations (Le cherche midi 1998)

 

* par exemple, intervention d'Adrien Quatennens à l'A.N. au sujet des Paradise papers, le 07/11/2017: "N'est-il pas temps de passer aux actes, Monsieur le Ministre ?"

 

Pour se retrouver dans tous ces carrés, se rendre dans la catégorie " Récapitulatifs " rubrique " carrés intimes"