19 octobre 2017

Carré intime 91 / Ah ! Ces salauds de pauvres / comment se prendre la tête

" La liberté, ce n'est pas de se dire que je vais toucher les allocations chômage pour partir 2 ans en vacances." (Christophe Castaner, BFMTV du 16/10) Continuons: si la liberté ce n'est pas ... , la liberté, c'est donc de se dire que je ne vais pas toucher les allocations chômage donc accepter n'importe quel travail à n'importe quelle condition pour un salaire misérable, histoire de survivre (mais libre, pas assisté !), .. et de ne pas pouvoir me payer de vacances... Cette nouvelle "sortie" d'un membre de la nébuleuse néolibérale... [Lire la suite]

07 octobre 2017

Carré intime 90 / Vivre ensemble comme des frères ... / comment se prendre la tête...

" Nous avons appris à voler comme des oiseaux et à nager comme des poissons, mais nous n'avons pas appris l'art tout simple de vivre ensemble comme des frères. " (Martin Luther King , repris par J.M.G. Le Clezio, France Inter du 05/09/2017) Au delà du problème douloureux et actuel des migrants, il serait quand même opportun de se poser la question suivante: notre société néolibérale vouée à un individualisme élitiste, sélectif donc exclusif, où l'on rencontre sur un quai de gare les gens qui réussissent et ceux qui sont rien! ... [Lire la suite]
24 septembre 2017

Carré intime 89 / Mépris plus qu'insulte ? / comment se prendre la tête ...

frise en carré "Le projet de colère perpétuelle de Jean-Luc Mélenchon ne fait pas un projet pour la France.. "( Bruno Le Maire 24/06/2016) Propos venant de la part de ce grand libéral qui, il y a peu (voir:  http://bdomange.canalblog.com/archives/2016/04/28/33733151.htm ) proposait de s'attaquer perpétuellement aux plus pauvres en contrôlant les comptes bancaires des bénéficiaires du RSA et qui considère évidemment que ramper, sans mot dire, avec une résignation sereine, sans colère, face à l'ordre libéral établi (ou à... [Lire la suite]
07 juillet 2017

Carré intime 83 / Les gens qui réussissent et les gens qui sont rien/ comment se prendre la tête...

octaèdre dans tétraèdre   "Les gens qui réussissent et les gens qui sont rien." Ce genre de propos tenus, après d'autres de la même mouture, par un Président de la République censé rassembler tous les citoyens de son pays, a evidemment un aspect violemment méprisant envers tous les laissés-pour-compte actuels ou en devenir de cette société libérale qui le stimule tant.  Car dans cette dernière, il y a les gens qui réussissent et les gens qui sont rien mais qui sont indispensables à la réussite des premiers. Et faire... [Lire la suite]
19 juin 2017

Carré intime 82 / Le fond* , non, la forme, oui ! / comment se prendre la tête...

  rhombododécaèdre 2 Législatives 2017... " Il faudra trouver un moyen de scénariser** une pluralité de tendances entre nous pour qu'il y ait un semblant de débat (...) Il ne faudrait pas que le seul débouché pour les idées soit la rue ..." ( Mounir Mahjoubi, Secrétaire d'Etat chargé du numérique) (via " Les Economistes Atterrés")   * encore que pour Emmanuel Macron et ses soi-disant nouveaux marcheurs, le fond, c'est à dire le libéralisme, jamais nommé, toujours caché, jamais abordé ni discuté, sera malgré tout, la... [Lire la suite]
11 juin 2017

Carré intime 81 / Marche ... ou crève / comment se prendre la tête

rhombododécaèdre (1) Le MEDEF et la droite en rêvaient depuis longtemps, la "gauche" en rêve depuis moins longtemps: une France moderne*, libérale et apolitique, débarrassée de toute velléité sociale ou de classe est En Marche.  Et surtout jamais cette invraisemblable majorité silencieuse, résignée ou dégoûtée, laissant libre le champ d'action aux forces de l'argent accumulé/ non partagé et aux médias assujettis, n'est apparue avec un tel niveau dans l'espace démocratique contemporain.  ... mais gare au seuil de... [Lire la suite]

10 mai 2017

Carré intime 80 / "Allez, courage, les gens" / comment se prendre la tête...

cuboctaèdre 3  Emmanuel Macron élu produit de l'année,  En Marche ! élue innovation de l'année. Plus de gauche, plus de droite, les partis qui s'en réclamaient encore hier vont devoir changer de " Packaging ", peu importe le contenu (il est de droite, mais chut!, il ne faut pas le dire), seuls le " Look" , le "Dynamism" , la "Modernity" et  le "Success" doivent apparaître. Aucun souci pour la répartition des " Dividends" , le "Market" pense à tout... La politique enfin débarrassée de la Politeia ... quelle " ... [Lire la suite]
28 avril 2017

Carré intime 79 / Les donneurs de leçon (suite et fin) / comment se prendre la tête...

cuboctaèdre 2 Jean-Christophe Cambadélis à Pau: " Voter ni Macron, ni Le Pen au second tour, c'est voter Le Pen. "  Quelqu'un peut-il lui dire que : " Avoir voté Macron ou Hamon au premier tour, c'était aussi voter Le Pen." et que: " Voter Macron au second tour, c'est voter Le Pen au troisième..." ?   " Politiquement, la faiblesse de l'argument du moindre mal a toujours été que ceux qui choisissent le moindre mal, oublient très vite qu'ils ont choisi le mal." Hannah Arendt   Pour se retrouver dans tous... [Lire la suite]
25 avril 2017

Carré intime 78 / Les donneurs de leçon / comment se prendre la tête...

cuboctaèdre Les donneurs de leçon ou l'hypocrisie, première vertu politique... Résumons la pensée "majoritaire" actuelle, partout proférée : La démocratie est en danger, non à cause d'Emmanuel Macron bien entendu, mais à cause de la présence au second tour de Marine Le Pen. Pourtant, il m'a bien semblé qu'avant ce premier tour, médiacratie et  Politiques futurs soutiens de Macron ne tarissaient pas de calomnies, de dénigrements, d'allégations perfides envers ...le dictateur Jean-Luc Mélenchon; le danger "Marine Le Pen" était... [Lire la suite]
24 avril 2017

Carré intime 77 / Présidentielles ... comme d'hab.../ comment se prendre la tête...

cube et icosaèdre     La majorité s'est prononcée et a sorti de son chapeau deux finalistes qui arrangent tout le système financier/économique et la plupart des médias qui lui servent la soupe quotidiennement. Si votre coeur bat encore pour cette élection, vous avez le choix entre:   Un candidat de droite (bien qu'il s'en défende, mais sûrement pas de gauche, il l'a déjà répété), transporté par le libéralisme, dopé par les voix dynamiques et merveilleuses du marché et ne jurant que par ses grands amis libéraux... [Lire la suite]