FIGURART Art et figuration

Bienvenue sur le site du peintre Bernard Domange

 

8


 

Composition n°8

Iris graminée; Citron

Tableaux à l'huile, 61x46cm

 (english version below)

Travail pictural basé sur l’incidence subjective dans la représentation, la refiguration de réalités visuelles naturalistes apparemment objectives ; d’où un aller-retour incessant entre science et art, entre savoir mathématique ou biologique et émotion esthétique.

... Et peut-être, sans paraître trop prétentieux, essai de retrouver dans la peinture, le lien perceptif perdu entre l’individu et le monde qui lui semble en miroir alors que les deux ne font qu’une réalité : Nature, d’ailleurs jamais disséquée dans un but analytique, mais re-présentée dans une semi-globalité, cherchant ainsi à restituer les relations au sein même du vivant et entre le vivant et la pensée.

 

Présentation :

Né en 1953 à Chaumont/Aire (Meuse)

Études d’Arts plastiques à l’UER d’Aix Marseille de 1971 à 1975

Enseignant à  Lons/Pau (64) jusqu’en 2011

 

Travaille dans deux grandes directions :

      - Approche naturaliste et esthétique de la flore et de la faune de France

      - Association : géométrie/mathématiques et expression/figuration

 

Techniques :

      Huile sur toile ou bois et acrylique sur bristol pour petits formats

 

Principales expositions et activités :

     - Du 29 octobre au 3 novembre 1991 : 7ième Festival International Ornithologique de Ménigoute (79)

     - Novembre 1992 : 2ième Salon « Arts et Nature » d’Orléans et de la Région Centre

     - Du 27 octobre au 1er novembre 1995 : 11ième Festival International de Ménigoute (79)

     - Janvier 1996 : Rétrospective organisée à Pau

     - Mars 1996 : 23ième Colloque Francophone d’Ornithologie (Muséum National d’Histoire Naturelle) Paris

     - Août 1996 : Exposition personnelle au Château de Laas (64)

     - Novembre 1996 : Grande Galerie du Muséum  National d’Histoire  Naturelle à Paris

     - Avril 1996 à avril 1997 : Illustration d’une flore pyrénéenne

     - 1998 à 2008 : 2 séries de tableaux : les familles de plantes et d’oiseaux (17 tableaux) et l’alphabet naturaliste

     - depuis 2008 : 2 séries de tableaux : les « figures » géométriques (49 tableaux)* et la « Nature au plus près… » (85 tableaux)*  (*au 01/09/2016)

     - 2001 et 2012 : Expositions à la Galerie Thuillier (Paris)

     - Du 1er au 14 Février : Exposition "Prix du Jury 2013" et  1er Prix du Jury de la Galerie Thuillier, Paris, Quartier du Marais

     - Du 26 avril au 09 Mai 2013 : Exposition à la galerie Thuillier (Paris)

     - Du 1er au 30 Septembre 2013 : Exposition à la galerie Talbot (Montpellier) www.galerietalbot.com

    -  Du 29 octobre  au 3 novembre2013 : Exposition au Musée  Préfectoral et des Beaux-Arts d'Okinawa (Japon)

              - Diplôme d'honneur 

             - 2ième Prix spécial de Mme Iwasaki  (Consule honoraire de France à Okinawa),

             - 2ième Prix du public)

    -  Du 14 au 27 février 2014: Exposition pour le  Prix de la Presse à la galerie Thuillier (Paris 3ième) www.galeriethuillier.com

    - 2015 ... l'Ours s'est replié dans sa caverne pour mieux se consacrer à sa  peinture

Mise en garde:

 Amis visiteurs, ayez le respect du travail réalisé et de la gratuité ainsi proposée. La reproduction et la diffusion des documents publiés ne sont pas autorisées pour un usage collectif ou commercial sans l'accord de leur auteur.

Warning:

 All rights reserved. Dear Visitors, please be respectfully for the work carried out and its free presentation in this blog. Remember that any kind of reproduction and/or broadcasting for any use is forbidden without the author's agreement.

 

Bernard Domange

Painter of nature

« Art & Figuration »

 

Presentation:

Born on February 8, 1953 in the town of Chaumont-sur-Aire (French department of Meuse, region of Lorraine, in the north-east of France)

Fine arts studies at Aix Marseille University (France) from 1971 to 1975

Teacher in Lons and Pau (south-west of France) until 2011

Working in two main directions:

- Naturalistic and aesthetic approach to the French flora and fauna

- Association between geometry/mathematics and expression/figuration

Painting techniques:

- Oil on canvas or wood and acrylic on Bristol paper for small format pictures

Pictorial work based on the subjective intervention in the representation, the“refiguration” of the apparently objective naturalistic visual realities.

That leads to an incessant round trip between science and art, between mathematical or biological knowledge and aesthetic emotion.

And even if I may appear pretentious saying this, a try to recover in the painting the lost perceptive link between the individual and the world which

seems a mirror for him, while the two are indistinguishably one reality:

Nature, which besides is never dissected in an analytical goal but represented as a whole, thus seeking to reproduce the relationship within all

living things and between living thing and thought.

Main exhibitions and activities:

Oct 29 – Nov 3, 1991: 7th International Ornithological Film Festival in Ménigoute (France)

November 1992: 2nd « Arts and Nature » Exhibition in Orléans (France)

Oct 27 – Nov 1, 1995: 11th International Ornithological Film Festival in Ménigoute (France)

January 1996: Retrospective organized in Pau (France)

March 1996: 23rd Francophone Ornithological Conference (Museum National d’Histoire Naturelle, Paris)

August 1996: Personal exhibition at the Château de Laas (south-west of France)

November 1996: Exhibition in the main Gallery of the Museum National d’Histoire Naturelle, Paris

April 1996 - April 1997: Illustration of a Pyrenean flora

1998-2008: 2 sets of paintings: Plants and Birds Families (17 paintings) & the Naturalistic Alphabet

Since 2008: 2 sets of paintings: Geometrical « Figures » (49 paintings)* & « Nature au plus près… »

(“Nature as close as possible…”, 85 paintings)*  (*as of September 09, 2016)

2001 et 2012: Exhibitions at the Galerie Thuillier (Paris)

Feb 1-14, 2013: Exhibition "Prix du Jury 2013" (Jury’s Prize 2013) and 1er Prix du Jury (1st Jury’s Prize) of the Galerie Thuillier, (Paris)

April 26 -May 9, 2013: Exhibition at the Galerie Thuillier (Paris)

Sept 3-14, 2013: Exhibition at the Galerie Talbot (Montpellier, France) http://www.galerietalbot.com

Oct 29 - Nov 3, 2013: 5th French-Japanese Fine Arts Festival, Okinawa Prefectural Museum and Art Museum of Naha (www.galeriethuillier.com)

 (Diploma of Honour; Mrs Iwasaki's 2nd Special Prize, Honourary Consul of France in Okinawa)

Feb 14 - Feb 27, 2014: Exhibition for the Press Prize at the Galerie Thuillier (Paris)

2015 : The Bear is back in his cave to better devote himself to painting !

 


13 septembre 2017

Flore des Pyrénées

Flore des Pyrénées 80 bis

Planche 80 (acrylique sur bristol ; < 21 x 29,7cm)

de gauche à droite:

- Swertie vivace (Swertia perennis): plante de moins de 60 cm de haut à feuilles opposées, sessiles, peu nombreuses sur la tige, les basales étant pétiolées; fleurs bleu violacé, ponctuées de noir, en étoile (5 lobes lancéolés et pointus, avec 2 fossettes ciliées nectarifères à leur base) 5 étamines; plante des tourbières, prairies très humides, suintantes, fossés d'écoulement, à partir de l'étage montagnard; au centre et à l'Est de la chaîne, personnellement, jamais observée dans les Pyrénées occidentales; fleurit de juillet à septembre; (Gentianacées)

- Gentiane des Pyrénées (Gentiana pyrenaica): petite gentiane gazonnante (moins de 10 cm de haut) des prairies marécageuses aux étages montagnard et alpin; se rencontre à l'Est et au centre de la chaïne (absente ailleurs sur le territoire,mais se rencontre à nouveau dans les Carpathes et le Caucase); fleur unique à l'extrémité de la tige, bleu violacé, à 10 lobes, 5 assez gros et obtus et entre ces derniers, 5  légèrement plus petits et dentés; feuilles lancéolées aiguës; fleurit de fin juin à début août; (Gentianacées)

pour d'autres références sur la flore des Pyrénées, se rendre dans la catégorie: " Récapitulatifs " puis " Flore des Pyrénées".

                                                             _____________________________________________________________

10 septembre 2017

Carré intime 88 / Cynique ? / comment se prendre la tête ...

carré intime 93 hommage à O

Hommage à Oscar Reutersvärd (3)

 

Après les "rien", Emmanuel Macron fustige les fainéants, les cyniques ... et les "extrêmes"*. Beau catalogue qualifiant tous ceux qui refusent d'adhérer à son programme néolibéral !

- Qu'est-ce qu'un cynique? " C'est un homme qui connaît le prix de tout et la valeur de rien." (Oscar Wilde in " L'éventail de Lady Vandermere")

"C'est celui qui dit qui est !"

- Un  fainéant ? C'est comme un fou, termes souvent associés, c'est toujours l' Autre qui ne travaille pas comme vous, qui ne pense pas comme vous ... ou qui refuse les conditions de son esclavage.

 - Pour les "extrêmes" voir: http://bdomange.canalblog.com/archives/2017/04/20/35188009.html

 

Pour se retrouver dans tous ces carrés, se rendre dans la catégorie " Récapitulatifs " rubrique " carrés intimes"

                                                                           _______________________________________

06 septembre 2017

Arrière-saison dans les Vosges

 

Planche nat

planches naturalistes (acrilique sur bristol < 21 x 29,7 cm)

- Grive musicienne (Turdus philomelos) (voir également: http://bdomange.canalblog.com/archives/2017/05/09/35262458.html  ) : grive commune ( espèce non menacée mais en régression en maintes régions), assez petite (plus petite que le merle noir), migratrice partielle,  présente pratiquement toute l'année en France, mais oiseau craintif fuyant au moindre bruit; chant puissant et varié; menu éclectique: escargots ( les restes de coquilles sont laissés sur une pierre), limaces, gros insectes, fruits et baies, et ne dédaigne pas se servir près des habitations en zone rurale; ventre reconnaissable aux nombreuses taches sombres, en V renversé, contrastant avec la teinte claire, presque blanche du dessous de l'oiseau; bec brunâtre avec la base de la mandibule inférieure jaune;  pattes rosées; oiseau très chassé dans les pays méditerranéens.(Turdidés)

- Sorbier des oiseleurs ( Sorbus aucuparia) (voir également: http://bdomange.canalblog.com/archives/2016/11/11/34530946.html ): petit arbre généralement de moins de 10 m., bien typé avec ses feuilles composées à folioles allongées et dentées, et une fructification rouge vif souvent très abondante; orophile à l'origine (planté en plaine), se rencontre fréquemment avec les bouleaux en lisières de landes et de rhodoraies (pour sa présence pyrénéenne); espèce acidicline. (Rosacées)

 

Pour  voir d'autres planches, se rendre dans: " Récapitulatifs" puis " Planches naturalistes",

 

                                          ou aller dans la catégorie concernée: " planches naturalistes".

                                           _____________________________________________________________________

01 septembre 2017

Histoire d'ocelles dans les érythrées

55

Composition 55 

( Huile sur toile (61 x 46 cm) )

 

2 petits papillons, souvent posés ailes repliées et dont le revers est très semblable:

en haut:

 Amaryllis (Pyronia tithonus) femelle: papillon commun presque partout, plus rare à absent à haute altitude, volant de juillet à mi-septembre dans divers endroits ensoleillés, jardins, lisières de prés-bois; le recto est orangé vif à bordure brune et avec une autre bande androconiale brune au travers des antérieures pour le mâle; le revers, comme le recto, est marqué par un gros ocelle doublement pupillé  sur les antérieures, 4  tout petits ocelles cerclés de brun noirâtre sur les postérieures; (Nymphalidés)

en bas:

Myrtil (Maniola jurtina) femelle: autre papillon fréquent sur tout le territoire, appréciant les mêmes biotopes mais à la période de vol plus longue: de mai à début octobre; recto davantage brun, surtout pour les mâles, que celui du précédent; au revers, un seul ocelle à pupille unique sur les antérieures, absence d'ocelle (un petit point seulement) sur les postérieures. (Nymphalidés)

 

Petite Centaurée, Erythrée (Centaurium erythraea): belle petite plante à fleurs roses nombreuses (cymes bipares), héliophile, fleurissant dans les zones herbues de juin à début septembre, ça et là sur tout le territoire, peu fréquente dens les Alpes: plante tonique, fébrifuge et digestive; (Gentianacées)

 

Pour des renseignements et des documents complémentaires concernant plantes et papillons (" La nature au plus près "), se rendre dans la catégorie : " Récapitulatifs".

                                                          __________________________________________________________


27 août 2017

Carré intime 87 / Harmonie-Humanisme-Civilisation (Jean-Luc Mélenchon/Régis Debray) / comment se prendre la tête...

 

carré intime 90 hommage à Oscar Reutersvärd 2

Hommage à Oscar Reutersvärd (2)

 

" La question de la relation de l'homme à la nature est l'impensé ou le mal pensé de l'humanisme historique"  (Jean-Luc Mélenchon in http://melenchon.fr/2017/08/26/linsoumission-nouvel-humanisme/ )

ou " Aspirer à un nouvel humanisme que le nôtre qui propose de se mettre en harmonie avec la nature plutôt que de vouloir la dominer".

Ce rappel, souvent invoqué avec toujous beaucoup de pédagogie par Jean-Luc Mélenchon quand il veut introduire la notion d'écosocialisme donc la nécessité de repenser nos relations avec la nature et celle de mettre à bas l'hégémonie productiviste ou libérale, trouve un écho dans l'essai remarquable de Régis Debray : "Civilisation,  Comment nous sommes devenus américains/ Gallimard 2017 ". Echo relatif, le sujet du livre en est quelque peu éloigné malgré les nombreuses ramifications qu'il suscite.

 En particulier, curieusement, quand ce dernier aborde la primauté de l' "Image" dans la société américaine. L'Homo oeconomicus, que nous sommes devenus, aime  l'Image, mais pas n'importe laquelle, celle qui reflète, positivement, notre maîtrise du monde, du cosmos, ... de la nature.

(...) Il nous faudra donc "positiver", en oubliant l'ancien travail du négatif. Adieu la dialectique et la contradiction, bonjour la soumission à ce qui est et le respect du travail accompli . Il n'y a pas d'image de l'universel, ni de l'impersonnel, ni de l'Idéal ou de l'abstrait. (...) Ne sera vraiment réel que l'individu, le particulier. Adieu le commun et le collectif. Adieu la volonté générale. Bonjour, le tout-à-l'ego et la couverture à soi (...) (Régis Debray)

Substituer au réel (et particulièrement à la nature) une certaine perception du réel: assujettir la vérité pour la rendre acceptable et visuellement objective. La nature ne doit pas poser problème, elle est à notre service et notre maîtrise sur elle donne de si belles images... Comme le dit  Régis Debray: " Bonjour l'esbroufe et le bluff, les videos chocs et les fake news."

 
humble petite parenthèse ! :                              
FIGURART Art et figuration;
Travail pictural basé sur l’incidence subjective dans la représentation, la refiguration de réalités naturalistes apparemment objectives ; d’où un aller-retour incessant entre science et art, entre savoir mathématique ou biologique et émotion esthétique.       .... et aspirations humanistes !

 

voir également,       Jean-Marie Pelt:  http://bdomange.canalblog.com/archives/2016/01/10/33191945.html

                            et  Hervé Kempf:  http://bdomange.canalblog.com/archives/2016/08/09/34171315.html 

et une réflexion sur l' environnementhttp://bdomange.canalblog.com/archives/2017/02/10/34907893.html

 

Pour se retrouver dans tous ces carrés, se rendre dans la catégorie " Récapitulatifs " rubrique " carrés intimes"                                         

                                         _____________________________________________________________________

25 août 2017

Planche 148

Planche champignon 148 ter

(acrylique;   < 21 x29,7 cm)

de gauche à droite:

n° 361: Bolet porphyre, Bolet à spores rouges (Porphyrellus porphysporus): beau bolet, mais rare, davantage fréquent dans les régions septentrionales, poussant généralement sous les conifères parfois sous les chênes, orophile; chapeau brun violacé plus ou moins velouté, pores ocre brun rouge virant au vert violacé à la coupe; H. -> 15 cm; diam. -> 15 cm; légèrement toxique, mais de toute façon à saveur amère et acide fort désagréable. (Bolétacées)

n° 362: Bolet de fiel, Bolet amer, Chicotin (Tylopilus felleus): semblable à un petit cèpe d'été mais qu'il vaut mieux identifier rapidement avant de le cuisiner!  à rendre une bonne poêlée de cèpes" immangeable !;  non toxique mais non comestible; se repère surtout à son stipe réticulé (peu visible sur les jeunes exemplaires) et ses pores blancs mais virant au toucher, très vite, au rose; sous feuillus et résineux, en terrain acide; pousse estivale; H.->15 cm. (Bolétacées)

n° 363: Bolet châtain, Bolet châtaigne, Cèpe creux (Gyroporus  castaneus): petit bolet à l'aspect avenant ... mais cependant toxique; chapeau marron, uniforme, pores crème; stipe assez cylindrique, creux; pousse sous conifères et feuillus en terrain acide; H. -> 10 cm. (Bolétacées)

n° 364: Bolet bleuissant, Indigotier (Gyroporus cyanescens): bolet original à couleur d'ensemble jaune châtain pâle mais bleuissant très vite et fortement à la coupe; stipe ventru +/- creux à chair cassante; pousse sous conifères et feuillus, en bordure de chemins, en terrain acide; H. -> 12 cm; diam. -> 12 cm; comestible mais rare et peu recherché (Bolétacées)

n° 365: Bolet poivré (Chalciporus piperatus): petit bolet (< 6 cm) peu fréquent, poussant  principalement sous conifères; chapeau brun cuivré, assez visqueux par temps humide; pores amples, concolores; la base du stipe est jaune vif; comestible en toute petite dose pour relever un plat, mais il vaut mieux utiliser un bon poivre ! ; (Bolétacées)

Pour retrouver d'autres documents sur les champignons, se rendre dans la catégorie du même nom ou dans la catégorie " Récapitulatifs" partie : "champignons".

                                                        _______________________________________________________________

 

20 août 2017

Sûr de lui ...

Figure géométrique 50 Sûr de soi

Huile sur toile (61 x 46 cm)

Figure géométrique n° 50 ( nov 2016)

          

        - base : pavage de triangles équilatéraux et carrés

             (pavage dit de la « maison », 2 carrés et 3 triangles équilatéraux dont 2 en losange) 

             - 1 à 4 triangles équilatéraux en abyme : seuls segments droits de la figure

             - diverses courbes associées (carrés avec exclusivement des découpes courbes )

                                                                                              _____________________________________________________

17 août 2017

Carré-bota E.41 & E42

carré-bota E

caractéristiques techniques: voir catégorie concernée

  

LECTURE: les tribus, genres ou noms vernaculaires usités sont en relation avec les dessins présentés dans le sens des aiguilles d'une montre en partant du haut à gauche.

E.41: ELEAGNACEES                                     famille de l'argousier

  - Argousier

____________________

carré-bota E

 

E.42: EMPETRACEES  *                   famile de la camarine

  - Camarine noire

* en classification phylogénétique, cette famille a disparu pour se fondre dans la grande famille des ERICACEES (E.44)

12 août 2017

Planches 94 & 96

Planche champignon 94 bis

Planches naturalistes (acrylique sur bristol; < 21 x29,7 cm)

Planche 94: (de gauche à droite):

- n° 207: Coprin blanc de neige (Coprinus niveus) (Coprinacées): pratiquement toute l'année si humidité et température sont au rendez-vous; sur les bouses, dans l'herbe; petit coprin tout blanc, à chapeau et pied pelucheux; lames grises puis très sombres; peu commun; h: -> 8cm; à rejeter.

- n° 240: Volvaire remarquable, V. visqueuse (Volvariella speciosa, gloiocephala) (Plutéacées):du printemps à l'automne dans les prairies fumées, les champs, voire les dunes; chapeau gris clair à bistre clair à mamelon parfois plus foncé, lubrifié par temps humide; lames rose pâle puis brunes; h:- > 20 cm diam.: -> 15 cm; comestible médiocre, déconseillé, risque de confusion avec des amanites toxiques et des entolomes et en raison de son habitat surnitraté.

Planche champignon 96 bis

Planches naturalistes (acrylique sur bristol; < 21 x 29,7 cm)

Planche 96:

- n° 210: Psathyrelle des sables, Hypholome des dunes (Psathyrella ammophila):(Coprinacées); dans les dunes littorales, sous les oyats; (une autre espèce, le Coprin des oyats ( Coprinus ammophilae) tout petit (2 cm) à chapeau gris souris et pelucheux peut se trouver, mais rarement, au pied de cette plante); stipe profondément ensablé; chapeau brun gris rougeâtre; lames rouge noirâtre sur le tard; sans intérêt culinaire, à rejeter; diam.-> 5 cm.

Pour retrouver d'autres documents sur les champignons, se rendre dans la catégorie du même nom ou dans la catégorie " Récapitulatifs" partie : "champignons".

                                                            _________________________________________________________

Posté par B_Domange à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,