FIGURART Art et figuration

Bienvenue sur le site du peintre Bernard Domange

 

8


 

Composition n°8

Iris graminée; Citron

Tableaux à l'huile, 61x46cm

 (english version below)

Travail pictural basé sur l’incidence subjective dans la représentation, la refiguration de réalités visuelles naturalistes apparemment objectives ; d’où un aller-retour incessant entre science et art, entre savoir mathématique ou biologique et émotion esthétique.

... Et peut-être, sans paraître trop prétentieux, essai de retrouver dans la peinture, le lien perceptif perdu entre l’individu et le monde qui lui semble en miroir alors que les deux ne font qu’une réalité : Nature, d’ailleurs jamais disséquée dans un but analytique, mais re-présentée dans une semi-globalité, cherchant ainsi à restituer les relations au sein même du vivant et entre le vivant et la pensée.

 

Présentation :

Né en 1953 à Chaumont/Aire (Meuse)

Études d’Arts plastiques à l’UER d’Aix Marseille de 1971 à 1975

Enseignant à  Lons/Pau (64) jusqu’en 2011

 

Travaille dans deux grandes directions :

      - Approche naturaliste et esthétique de la flore et de la faune de France

      - Association : géométrie/mathématiques et expression/figuration

 

Techniques :

      Huile sur toile ou bois et acrylique sur bristol pour petits formats

 

Principales expositions et activités :

     - Du 29 octobre au 3 novembre 1991 : 7ième Festival International Ornithologique de Ménigoute (79)

     - Novembre 1992 : 2ième Salon « Arts et Nature » d’Orléans et de la Région Centre

     - Du 27 octobre au 1er novembre 1995 : 11ième Festival International de Ménigoute (79)

     - Janvier 1996 : Rétrospective organisée à Pau

     - Mars 1996 : 23ième Colloque Francophone d’Ornithologie (Muséum National d’Histoire Naturelle) Paris

     - Août 1996 : Exposition personnelle au Château de Laas (64)

     - Novembre 1996 : Grande Galerie du Muséum  National d’Histoire  Naturelle à Paris

     - Avril 1996 à avril 1997 : Illustration d’une flore pyrénéenne

     - 1998 à 2008 : 2 séries de tableaux : les familles de plantes et d’oiseaux (17 tableaux) et l’alphabet naturaliste

     - depuis 2008 : 2 séries de tableaux : les « figures » géométriques (49 tableaux)* et la « Nature au plus près… » (85 tableaux)*  (*au 01/09/2016)

     - 2001 et 2012 : Expositions à la Galerie Thuillier (Paris)

     - Du 1er au 14 Février : Exposition "Prix du Jury 2013" et  1er Prix du Jury de la Galerie Thuillier, Paris, Quartier du Marais

     - Du 26 avril au 09 Mai 2013 : Exposition à la galerie Thuillier (Paris)

     - Du 1er au 30 Septembre 2013 : Exposition à la galerie Talbot (Montpellier) www.galerietalbot.com

    -  Du 29 octobre  au 3 novembre2013 : Exposition au Musée  Préfectoral et des Beaux-Arts d'Okinawa (Japon)

              - Diplôme d'honneur 

             - 2ième Prix spécial de Mme Iwasaki  (Consule honoraire de France à Okinawa),

             - 2ième Prix du public)

    -  Du 14 au 27 février 2014: Exposition pour le  Prix de la Presse à la galerie Thuillier (Paris 3ième) www.galeriethuillier.com

    - 2015 ... l'Ours s'est replié dans sa caverne pour mieux se consacrer à sa  peinture

Mise en garde:

 Amis visiteurs, ayez le respect du travail réalisé et de la gratuité ainsi proposée. La reproduction et la diffusion des documents publiés ne sont pas autorisées pour un usage collectif ou commercial sans l'accord de leur auteur.

Warning:

 All rights reserved. Dear Visitors, please be respectfully for the work carried out and its free presentation in this blog. Remember that any kind of reproduction and/or broadcasting for any use is forbidden without the author's agreement.

 

Bernard Domange

Painter of nature

« Art & Figuration »

 

Presentation:

Born on February 8, 1953 in the town of Chaumont-sur-Aire (French department of Meuse, region of Lorraine, in the north-east of France)

Fine arts studies at Aix Marseille University (France) from 1971 to 1975

Teacher in Lons and Pau (south-west of France) until 2011

Working in two main directions:

- Naturalistic and aesthetic approach to the French flora and fauna

- Association between geometry/mathematics and expression/figuration

Painting techniques:

- Oil on canvas or wood and acrylic on Bristol paper for small format pictures

Pictorial work based on the subjective intervention in the representation, the“refiguration” of the apparently objective naturalistic visual realities.

That leads to an incessant round trip between science and art, between mathematical or biological knowledge and aesthetic emotion.

And even if I may appear pretentious saying this, a try to recover in the painting the lost perceptive link between the individual and the world which

seems a mirror for him, while the two are indistinguishably one reality:

Nature, which besides is never dissected in an analytical goal but represented as a whole, thus seeking to reproduce the relationship within all

living things and between living thing and thought.

Main exhibitions and activities:

Oct 29 – Nov 3, 1991: 7th International Ornithological Film Festival in Ménigoute (France)

November 1992: 2nd « Arts and Nature » Exhibition in Orléans (France)

Oct 27 – Nov 1, 1995: 11th International Ornithological Film Festival in Ménigoute (France)

January 1996: Retrospective organized in Pau (France)

March 1996: 23rd Francophone Ornithological Conference (Museum National d’Histoire Naturelle, Paris)

August 1996: Personal exhibition at the Château de Laas (south-west of France)

November 1996: Exhibition in the main Gallery of the Museum National d’Histoire Naturelle, Paris

April 1996 - April 1997: Illustration of a Pyrenean flora

1998-2008: 2 sets of paintings: Plants and Birds Families (17 paintings) & the Naturalistic Alphabet

Since 2008: 2 sets of paintings: Geometrical « Figures » (49 paintings)* & « Nature au plus près… »

(“Nature as close as possible…”, 85 paintings)*  (*as of September 09, 2016)

2001 et 2012: Exhibitions at the Galerie Thuillier (Paris)

Feb 1-14, 2013: Exhibition "Prix du Jury 2013" (Jury’s Prize 2013) and 1er Prix du Jury (1st Jury’s Prize) of the Galerie Thuillier, (Paris)

April 26 -May 9, 2013: Exhibition at the Galerie Thuillier (Paris)

Sept 3-14, 2013: Exhibition at the Galerie Talbot (Montpellier, France) http://www.galerietalbot.com

Oct 29 - Nov 3, 2013: 5th French-Japanese Fine Arts Festival, Okinawa Prefectural Museum and Art Museum of Naha (www.galeriethuillier.com)

 (Diploma of Honour; Mrs Iwasaki's 2nd Special Prize, Honourary Consul of France in Okinawa)

Feb 14 - Feb 27, 2014: Exhibition for the Press Prize at the Galerie Thuillier (Paris)

2015 : The Bear is back in his cave to better devote himself to painting !

 


22 janvier 2017

Prétentieux !

figure géométrique 04 Prétention

Figure géométrique n°4 ( oct.2010)

Huile sur bois (61 x 46 cm)

- « Anses de panier » à 5 centres, sur 7 axes différents.

                                                                         ____________________________________________

20 janvier 2017

Planches 15 & 16

Planche champignon 15

Planches naturalistes ( acrylique sur bristol; < 21 x 29,7 cm)

Hydnacées

Planche 15: de gauche à droite

- n° 35: Hydne ferrugineux (Hydnellum ferrugineum): champignon de taille modeste (Diam. ->10cm) poussant sous conifères (pessières moussues) en été et en automne; chapeau irrégulier rugueux, rougeâtre, brun madère à noirâtre, à marge toujours très pâle, exsudant des gouttelettes rouges puis brunes; pied caractéristique noir à aiguillons blanchâtres; non comestible.

- n° 36: Hydne noir, Phellodon noir (Phellodon niger): assez proche du précédent avec un pied plus élancé feutré et à chapeau davantage uniforme, parfois zoné, sans teintes rougeâtres; plus commun également; surtout sous conifères; (Diam: -> 7cm); non comestible.

- n° 37: Hydne imbriqué (Sarcodon imbricatus): champignon plus imposant (Diam: -> 30 cm) poussant sous pessières également; plus tardif que les précédents; chapeau typique, très écailleux; aiguillons virant au bistre rapidement; comestible jeune, séché pour des potages.

Planche champignon 16

de gauche à droite:

- n° 38 Hydne cure-oreille (Auriscalpium vulgare): tout petit champignon (-> 2cm) à chapeau réniforme et pied grêle latéral poussant sur les cônes de pins en été/automne; aiguillons épais, courts; non comestible.

- n° 40bis Hydne roussissant (Hydnum rufescens): proche du suivant, en plus grêle, et pour les gastronomes, plus amer; sous bois divers en été/automne; rarement plus de 5 cm de diamètre.

- n° 40: Hydne pied-de-mouton (Hydnum repandum):  très bon comestible  (délicieux, longtemps frit à la poêle, les aiguillons brossés si le champignon n'est plus jeune); chaire ferme, cassante, généralement épargnée par les vers et roussissant à la coupe ; pousse rarement isolé, souvent en rond dans la mousse ou les talus forestiers, commun sous bois mixtes, en été/automne; la coloration du chapeau est variable, le plus souvent très pâle, parfois crème/abricot; souvent de petite taille, mais des individus de 15 cm ne sont pas rares.

Pour retrouver d'autres documents sur les champignons, se rendre dans la catégorie du même nom ou dans la catégorie " Récapitulatifs" partie : "champignons".

                                                      _____________________________________________________________

Posté par B_Domange à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

16 janvier 2017

Carré intime 65 / Léger prurit égocentrique... / comment se prendre la tête

carré intime 66

vers le tridimensionnel (3)

 

Par une douce nuit d’été et le regard plongé devant cette voûte céleste infinie, se sentant si minuscule, si insignifiant, qui ne s’est pas demandé si cet Univers ne recèlerait pas dans son immensité d’autres formes de vie? Cette interrogation bien légitime m’a toujours paru quelque peu suspecte. Au vu de l’excellence avec laquelle l’homme s’ingénie et s’est ingénié durant toute sa « prééminence » terrestre à broyer, à violenter, à dominer, à dénaturer, à anéantir ses contemporains et ses compagnons naturels, animaux et végétaux, bref, à ne jamais respecter la vie et la différence mais à toujours assouvir son pouvoir, j’émettrais d’immenses réserves quant à la rencontre souhaitée avec une vie extra-terrestre...

 En parallèle...

 Dès mon enfance, quand je pus observer la vie de la nature, mon empathie pour cette dernière ne fit que s’accroître au fur et à mesure que décroissait mon altruisme pour mes frères humains. Me vint alors à l’esprit cette question, de prime abord absurde ou ridicule : pourquoi donc n’aurais-je pu naître, ce qui vivait à mes pieds ou remuait dans les herbes : chat, sauterelle, salamandre, musaraigne... ? N’étant évidemment pas responsable, ni de la date, ni du lieu de mon arrivée sur terre, ni de la qualité de mes gênes, ni de l’importance de mes tares, je me suis senti très vite, très proche de tout ce qui respire la vie, c’est-à-dire de ce qui aurait pu être moi et qui m’apparaissait fortement nié comme « entité vivante à respecter » par l’homme en général...

Un chat, une sauterelle, une salamandre ou une musaraigne ne sont pas non plus « responsables » de la date, du lieu de leur arrivée sur terre ou de leur héritage génétique... et auraient pu naître femme ou homme. Cette émergence de la vie sous une forme ou sous une autre ne demande pas, au préalable, l’assentiment ou le refus du futur être concerné ! Et même si la vie  est, comment le nier, avant tout une lutte pour la vie, cette nécessité n’entraîne pas ipso facto un mépris mêlé de cruauté envers l’autre, le sacrifié.

Cette considération d’ordre naturel a d’ailleurs son corollaire dans la société humaine.  Fi des  « bien-nés » régnant en maîtres sur tout ce qui gravite autour d’eux...  L’esprit de « gauche » a encore un sens dans mes réflexions !

 Alors plutôt que de chercher une hypothétique vie à dominer, la priorité serait peut-être de repenser fondamentalement notre rapport avec nos semblables, nos dissemblables, nos compagnons d’infortune de tout poil ou de toute plume, notre environnement. Je note quelques frémissements dans ce sens, mais globalement les priorités sont ailleurs...

                                                         _______________________________________________________________

Pour se retrouver dans tous ces carrés, se rendre dans la catégorie " Récapitulatifs " rubrique " carrés intimes".

                                                         _______________________________________________________________

 

Posté par B_Domange à 00:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

12 janvier 2017

Flore des Pyrénées

Flore des Pyrénées 43

Planche 43

(acrylique sur bristol ; < 21 x 29,7 cm)

 

- n°59 :Erythrone dent-de-chien (Erythronium dens-canis): Belle messagère de tout début printemps, dans les montagnes et leur piémont du Sud de la France; plante héliophile et acidicline, fréquentant les landes à bruyères et à genêts, les sous-bois clairs, parmi les herbes jaunies par l'hiver; corolle penchée dont les divisions se retournent au fur et à mesure de la floraison (de février à début juin suivant l'altitude (-> 2300m) et l'enneigement); fleur bien présente sur toute la chaîne, surtout à l'Ouest (même à faible altitude comme dans le Pays Basque); (Liliacées)

voir également: http://bdomange.canalblog.com/archives/2014/02/01/29087746.html

                                                                                                  ____________________

pour d'autres références sur la flore des Pyrénées, se rendre dans la catégorie: " Récapitulatifs " puis " Flore des Pyrénées"

                                                                                                  ____________________

 


08 janvier 2017

Carré intime 64 / Un "révolutionnaire" qui arrange bien le système/ comment se prendre la tête ?

carré intime 65

vers le tridimensionnel impossible (2)

 

Emmanuel Macron.

 Petit rappel: " Emmanuel Macron c'est un libéral décomplexé au sein d'un gouvernement libéral complexé." Denis Sieffert ( Politis 27/04/2016)

Question posé à Jean-Luc Mélenchon:

 Emmanuel Macron est donné devant vous dans les intentions de vote. Comment expliquez-vous cette dynamique?

" Je n'observe pas cette dynamique. je crois que c'est une erreur d'analyse de croire que la société réclame des formules libérales comme dans les années 1990-2000*. Il y a un très gros appétit médiatique pour M. Macron, qui n'est pas désintéressé: c'est normal que la caste ait choisi le personnage qui lui paraît la représenter le plus brillamment. Mais que quelqu'un qui a bénéficié de cinquante "unes" de journaux en trois mois et qui est présent quasi quotidiennement sur tous les médias ** me batte d'un point, alors que je suis le pestiféré de la scène, ce n'est pas un exploit extraordinaire." ( Le Figaro (!), 08/01/2017)

* j'aimerais partager cet optimisme

** dans une présentation des plus avantageuses

 

" Tant que les lapins n'ont pas d'historiens, l'histoire est racontée par les chasseurs." (Howard Zinn) ...

  Tant que les moutons n'ont pas d'insoumis, la politique est racontée par les médias...

                                               ______________________________________________________

 

                   Pour se retrouver dans tous ces carrés, se rendre dans la catégorie " Récapitulatifs " rubrique " carrés intimes.

                                               ______________________________________________________                                        

05 janvier 2017

Saulaie

Planche nat gorgebleue texte

Planches naturalistes ( acrylique sur bristol ; < 21 x 29,7 cm)

 

- Morio ou Manteau royal (Nymphalis antiopa): splendide nymphalidé à durée de vie très longue (presqu'une année), plus fréquent au sortir de l'hiver et à l'automne; l'adulte dédaigne les fleurs autres que les chatons de saule, préférant les exsudations sylvestres et les fruits tombés en automne; quant à la chenille, saules, bouleaux, parfois trembles et ormes sont ses plantes-hôtes; dans toute la France, mais ses effectifs ont nettement baissé ces dernières années; se rencontre volontiers en montagne (-> 2000m) quand la chaleur de l'été l'indispose.

voir aussi: http://bdomange.canalblog.com/archives/2014/10/01/30677202.html

- Gorgebleue à miroir (blanc*) (Luscinia svecica): élégant petit passereau (Muscicapidés, ex Turdidés) qui nous rend visite, très localement, en été (arrivée début avril, départ sept/oct.); apprécie les talus à saules en bordure de  zones humides souvent saumâtres; dans la région " Nouvelle-Aquitaine" (faudra s'y faire !) l'espèce est bien présente dans les Deux-Sèvres, les Charentes maritimes, l'estuaire de la Gironde et le bassin d'Arcachon;

* le miroir blanc est souvent limité à un trait; une autre  ssp. a un miroir seulement roux et bleu (L.s.svecica), de répartition scandinave.

- Massette à larges feuilles (Typha latifolia): le faux roseau des fables ! ; plante proposant un épi femelle cylindrique caractéristique ...et très décoratif, surmonté d'un épi mâle plus anodin; pousse dans les roselières, les rives d'étangs et de ruisseaux à cours lent et même les fossés longtemps inondés bordant les routes et les champs; floraison estivale; (Typhacées) . La Massette à feuilles étroites ( T. angustifolia), outre ses feuilles de faible largeur, montre une séparation de quelques cm. entre les épis mâle et femelle.

voir aussi: http://bdomange.canalblog.com/archives/2014/10/14/30766600.html

- Cardère des foulons, Cabaret des oiseaux*  ou Baignoire de Vénus* (c'est très mignon!) (Dipsacus fullonum); autre  grande plante très décorative et, séchée, présentant un graphisme remarquable; fleurit de juillet à septembre; affectionne les friches et les berges de cours d'eau; La racine aurait des vertus médicinales pour enrayer la maladie de Lyme; à suivre ! (Caprifoliacéées ex. Dipsacacées)

* les feuilles opposées et soudées à la base, en cuvette, permettent à l'eau de pluie de s'accumuler.

 et un Saule blanc (Salix alba) tétard ... mais jovial !

                                                            _____________________________________________________________

 

Pour  voir d'autres planches, se rendre dans: " Récapitulatifs" puis " Planches naturalistes".

                                                            _____________________________________________________________

01 janvier 2017

Lumières avant la feuillaison d'été

83

Composition 83 ( Huile sur toile; 61 x 46 cm)

fin avril, lisières fraîches de feuillus (hêtraie)

 

- Isopyre faux-pigamon (Isopyrum thalictroides):jolie plante printanière à fleurs d'un blanc pur, assez petites et au feuillage dense vert glauque, glabre, 2 fois divisé en folioles lobées; Ne la cueillez pas, les fleurs ont des tépales très vite caducs! ; plante hygrocline, de mi-ombre, appréciant les terrains basiques; en théorie, pousse dans toute la France, mais est surtout fréquente dans les Pyrénées, absente à très rare dans le Nord- Est, la Bretagne et le Sud/Sud-Est. (Renonculacées)

- Anémone sylvie, Anémone des bois ( amputée d'une feuille !) (Anemone nemorosa): Autre messagère du printemps, celle-ci apprécie les prairies plus ou moins humides et les bois clairs; présente dans toute la France, sauf dans le Sud-Est; fleurs blanches, souvent purpurines au revers. (Renonculacées)

- Corydale solide, C. à bulbe plein (Corydalis solida): petite plante, émergeant en début de printemps dans les sous-bois ( hêtraies principalement), les pelouses et landines de lisière, ça et là dans toute la France, excepté dans le Sud-Est; plante hygrocline à hygrophile, calcicline. (Papavéracées). ( diffère de la Corydale bulbeuse ( plus rare, absente des Pyrénées) par la présence de 1/3 écailles entre feuilles et tubercule et des bractées (sous les fleurs) jamais divisées)

- (la) Lucine (la femelle est présentée, ailes ouvertes; le mâle est plus foncé, ressemblant à un Tircis) (Hamearis lucina): petit papillon, passant souvent inaperçu, (le revers, très contrasté permet de l'identifier aisément) fréquentant les lisières et les bois clairs, au printemps principalement; les primevères sont les plantes-hôtes de la chenille; ça et là sur le territoire, bien présent dans le Quercy, la Bourgogne et les Alpes; (Riodinidés, famille tropicale dont elle est le seul représentant européen).

                                                             _______________________________________________

 

Pour des renseignements et des documents complémentaires concernant plantes et papillons (" La nature au plus près "), se rendre dans la catégorie : " Récapitulatifs".

 

                                                             _______________________________________________

 

25 décembre 2016

Respiration ... sylvestre

Planche nat

Acrylique sur bristol (< 15 x 21 cm)

 

(la) Nonne (le Cul-noir, c'est moins joli !) (Lymantria monacha) femelle ( le mâle a les antennes nettement pectinées): papillon répandu dans les zones boisées surtout en moyenne montagne, volant en été (juil./aôut); dans toute la France; la chenille, se nourrit sur les feuillus comme sur les résineux, souvent montrée du doigt, elle occasionne rarement de gros dégats aux forêts ... contrairement aux hommes!  (Lymantriidés)

                                                      ________________________________________________________________

 

Pour  voir d'autres planches, se rendre dans: " Récapitulatifs" puis " Planches naturalistes".

                                                        _____________________________________________________________

22 décembre 2016

K ...

Alphabet K

Huile sur bois (61 x 46 cm)

 

comme Ketmie*, Kermès, Kickxia, Knautie, Koala ...

* Ketmie rose des marais ( Hibiscus palustris, moscheutos subsp. roseus): grande plante (--> 1,5 m) poussant seulement dans le département des Landes ( Pyrénées atlantiques ?), en réserve naturelle ( plante protégée), à grandes fleurs longuement pédicellées, solitaires; floraison de juillet à septembre; écologie: plante hygrophile, de basse altitude, en zone arrière-littorale atlantique.

 

                                                      ________________________________________________________________

 

Posté par B_Domange à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,