FIGURART Art et figuration

Bienvenue sur le site du peintre Bernard Domange

 

8


 

Composition n°8

Iris graminée; Citron

Tableaux à l'huile, 61x46cm

 (english version below)

Travail pictural basé sur l’incidence subjective dans la représentation, la refiguration de réalités visuelles naturalistes apparemment objectives ; d’où un aller-retour incessant entre science et art, entre savoir mathématique ou biologique et émotion esthétique.

... Et peut-être, sans paraître trop prétentieux, essai de retrouver dans la peinture, le lien perceptif perdu entre l’individu et le monde qui lui semble en miroir alors que les deux ne font qu’une réalité : Nature, d’ailleurs jamais disséquée dans un but analytique, mais re-présentée dans une semi-globalité, cherchant ainsi à restituer les relations au sein même du vivant et entre le vivant et la pensée.

 

Présentation :

Né en 1953 à Chaumont/Aire (Meuse)

Études d’Arts plastiques à l’UER d’Aix Marseille de 1971 à 1975

Enseignant à  Lons/Pau (64) jusqu’en 2011

 

Travaille dans deux grandes directions :

      - Approche naturaliste et esthétique de la flore et de la faune de France

      - Association : géométrie/mathématiques et expression/figuration

 

Techniques :

      Huile sur toile ou bois et acrylique sur bristol pour petits formats

 

Principales expositions et activités :

     - Du 29 octobre au 3 novembre 1991 : 7ième Festival International Ornithologique de Ménigoute (79)

     - Novembre 1992 : 2ième Salon « Arts et Nature » d’Orléans et de la Région Centre

     - Du 27 octobre au 1er novembre 1995 : 11ième Festival International de Ménigoute (79)

     - Janvier 1996 : Rétrospective organisée à Pau

     - Mars 1996 : 23ième Colloque Francophone d’Ornithologie (Muséum National d’Histoire Naturelle) Paris

     - Août 1996 : Exposition personnelle au Château de Laas (64)

     - Novembre 1996 : Grande Galerie du Muséum  National d’Histoire  Naturelle à Paris

     - Avril 1996 à avril 1997 : Illustration d’une flore pyrénéenne

     - 1998 à 2008 : 2 séries de tableaux : les familles de plantes et d’oiseaux (17 tableaux) et l’alphabet naturaliste

     - depuis 2008 : 2 séries de tableaux : les « figures » géométriques (49 tableaux)* et la « Nature au plus près… » (85 tableaux)*  (*au 01/09/2016)

     - 2001 et 2012 : Expositions à la Galerie Thuillier (Paris)

     - Du 1er au 14 Février : Exposition "Prix du Jury 2013" et  1er Prix du Jury de la Galerie Thuillier, Paris, Quartier du Marais

     - Du 26 avril au 09 Mai 2013 : Exposition à la galerie Thuillier (Paris)

     - Du 1er au 30 Septembre 2013 : Exposition à la galerie Talbot (Montpellier) www.galerietalbot.com

    -  Du 29 octobre  au 3 novembre2013 : Exposition au Musée  Préfectoral et des Beaux-Arts d'Okinawa (Japon)

              - Diplôme d'honneur 

             - 2ième Prix spécial de Mme Iwasaki  (Consule honoraire de France à Okinawa),

             - 2ième Prix du public)

    -  Du 14 au 27 février 2014: Exposition pour le  Prix de la Presse à la galerie Thuillier (Paris 3ième) www.galeriethuillier.com

    - 2015 ... l'Ours s'est replié dans sa caverne pour mieux se consacrer à sa  peinture

Mise en garde:

 Amis visiteurs, ayez le respect du travail réalisé et de la gratuité ainsi proposée. La reproduction et la diffusion des documents publiés ne sont pas autorisées pour un usage collectif ou commercial sans l'accord de leur auteur.

Warning:

 All rights reserved. Dear Visitors, please be respectfully for the work carried out and its free presentation in this blog. Remember that any kind of reproduction and/or broadcasting for any use is forbidden without the author's agreement.

 

Bernard Domange

Painter of nature

« Art & Figuration »

 

Presentation:

Born on February 8, 1953 in the town of Chaumont-sur-Aire (French department of Meuse, region of Lorraine, in the north-east of France)

Fine arts studies at Aix Marseille University (France) from 1971 to 1975

Teacher in Lons and Pau (south-west of France) until 2011

Working in two main directions:

- Naturalistic and aesthetic approach to the French flora and fauna

- Association between geometry/mathematics and expression/figuration

Painting techniques:

- Oil on canvas or wood and acrylic on Bristol paper for small format pictures

Pictorial work based on the subjective intervention in the representation, the“refiguration” of the apparently objective naturalistic visual realities.

That leads to an incessant round trip between science and art, between mathematical or biological knowledge and aesthetic emotion.

And even if I may appear pretentious saying this, a try to recover in the painting the lost perceptive link between the individual and the world which

seems a mirror for him, while the two are indistinguishably one reality:

Nature, which besides is never dissected in an analytical goal but represented as a whole, thus seeking to reproduce the relationship within all

living things and between living thing and thought.

Main exhibitions and activities:

Oct 29 – Nov 3, 1991: 7th International Ornithological Film Festival in Ménigoute (France)

November 1992: 2nd « Arts and Nature » Exhibition in Orléans (France)

Oct 27 – Nov 1, 1995: 11th International Ornithological Film Festival in Ménigoute (France)

January 1996: Retrospective organized in Pau (France)

March 1996: 23rd Francophone Ornithological Conference (Museum National d’Histoire Naturelle, Paris)

August 1996: Personal exhibition at the Château de Laas (south-west of France)

November 1996: Exhibition in the main Gallery of the Museum National d’Histoire Naturelle, Paris

April 1996 - April 1997: Illustration of a Pyrenean flora

1998-2008: 2 sets of paintings: Plants and Birds Families (17 paintings) & the Naturalistic Alphabet

Since 2008: 2 sets of paintings: Geometrical « Figures » (49 paintings)* & « Nature au plus près… »

(“Nature as close as possible…”, 85 paintings)*  (*as of September 09, 2016)

2001 et 2012: Exhibitions at the Galerie Thuillier (Paris)

Feb 1-14, 2013: Exhibition "Prix du Jury 2013" (Jury’s Prize 2013) and 1er Prix du Jury (1st Jury’s Prize) of the Galerie Thuillier, (Paris)

April 26 -May 9, 2013: Exhibition at the Galerie Thuillier (Paris)

Sept 3-14, 2013: Exhibition at the Galerie Talbot (Montpellier, France) http://www.galerietalbot.com

Oct 29 - Nov 3, 2013: 5th French-Japanese Fine Arts Festival, Okinawa Prefectural Museum and Art Museum of Naha (www.galeriethuillier.com)

 (Diploma of Honour; Mrs Iwasaki's 2nd Special Prize, Honourary Consul of France in Okinawa)

Feb 14 - Feb 27, 2014: Exhibition for the Press Prize at the Galerie Thuillier (Paris)

2015 : The Bear is back in his cave to better devote himself to painting !

 


26 juillet 2017

Carré intime 84 / obscénité libérale / comment se prendre la tête ...

carré intime 87

 

"Si, à 18 ans, vous pleurez pour 5 euros, qu'est-ce-que vous allez faire de votre vie ?" (Claire O'Petit, députée REM)

Il est sûr que si certains pleurent pour 5 euros, c'est que le système libéral que vous défendez et promouvez, obligent ceux-ci à en arriver là !

Leur vie ?  Vous voulez certainement parler de leur survie ?

Quant au choix immonde de frapper les plus démunis en épargnant toujours les plus riches, il montre combien vos priorités de gestion libérale de la société vous aveuglent et vous font nier, et mépriser* une partie de plus en plus grande des citoyens de votre pays**.

 

* il y a des modèles au plus haut niveau:  (voir Carré intime 83 )  http://bdomange.canalblog.com/archives/2017/07/07/35453145.html

** toute recette libérale ne vise qu'à faire baisser les chiffres du chômage tout en augmentant la précarité et la pauvreté. A mon humble avis, cette attitude risque fort de vous  (nous) entraîner vers un seuil de rupture... , sans oublier les dégâts humains considérables qu'elle génère.

 

Pour se retrouver dans tous ces carrés, se rendre dans la catégorie " Récapitulatifs " rubrique " carrés intimes"

                                                        ___________________________________________________________

 

24 juillet 2017

Carré-bota D.39 & E.40

carré-bota D

caractéristiques techniques: voir catégorie concernée

  

LECTURE: les tribus, genres ou noms vernaculaires usités sont en relation avec les dessins présentés dans le sens des aiguilles d'une montre en partant du haut à gauche.

D.39 : DROSERACEES                        famille de la Droséra

 - Droséra ( Rossolis)

                                                           _________________________________________________________

 

carré-bota E

 

 

E.40 : ELATINACEES                      famille du poivre d'eau

 - Elatine (Poivre d'eau) ( Elatine à six étamines, et Elatine à trois étamines (rare, Jura, Est de la Lorraine) )

                                                       _______________________________________________________________

 

 

 

 

19 juillet 2017

Eboulis ensoleillé

33

Composition 33

(Huile sur bois 61 x 46 cm)

 

- Epipactis rouge sombre ( Epipactis atrorubens): belle orchidée  de taille moyenne (-> 60 cm de haut) fréquentant les pelouses rocailleuses assez sèches, les sous-bois clairs, les pineraies et les éboulis surtout calcaires mais pas seulement; fleurit de juin à début août suivant l'altitude (-> étage montagnard); dans le quart Nord-Est, les Alpes et les Pyrénées, rare à absent ailleurs.

- Carte géographique (Araschnia levana): Nymphalidé ne s'aventurant guère en altitude (< 1300m) et n'appréciant que moyennement les zones sèches, mais la nature propose souvent des rencontres surprenantes; papillon présentant un dimorphisme saisonnier bien marqué: la forme estivale, représentée ici, est très sombre avec une bande blanche bien marquée; la forme vernale est orangée à taches brunes; le revers finement "quadrillé" explique son nom commun; vole d'avril à décembre;absent en zones méditerranéennes; la chenille se nourrit sur l'ortie .

Pour des renseignements et des documents complémentaires concernant plantes et papillons (" La nature au plus près "), se rendre dans la catégorie : " Récapitulatifs".

 

                                                                       _____________________________________________________

 

16 juillet 2017

Planche 1

 

Planche champignon 1 bis

 

Planches naturalistes (acrylique sur bristol; < 21 x 29,7cm)

de gauche à droite:

n°1: Cordiceps militaire (Cordiceps militaris) (Clavicipitacées): parasite de larves d'insectes semi enterrées;en été/automne; H.: -> 5 cm.

n°2: Cordiceps faux-ophioglosse (Cordiceps ophioglossoides) (Clavicipitacées): parasite d'un champignon hypogé, la truffe des cerfs (Elaphomyces), de la fin de d'été à l'automne; H: -> 8 cm.

n°8: Spathulaire jaune (Spathularia flavida) (Géoglossacées): de la fin de l'été à l'automne, dans les aiguilles sous les conifères; champignon assez commun; toxique; H: -> 5 cm.

 

Pour retrouver d'autres documents sur les champignons, se rendre dans la catégorie du même nom ou dans la catégorie " Récapitulatifs" partie : "champignons".

Posté par B_Domange à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


11 juillet 2017

Flore des Pyrénées

Flore des Pyrénées 24 ter

Planche 24  (acrylique sur bristol; < 21 x 29,7 cm)

 

n° 35: Germandrée des Pyrénées (Teucrium pyrenaïcum): petite plante gazonnante qui donne un peu de couleurs aux rocailles et éboulis calcaires où elle pousse; fleurit de juin à septembre; quasiment endémique des Pyrénées et de la Péninsule ibérique, mais sa présence est notée dans les Alpes iséroises; de l'étage inférieur à l'étage alpin sur toute la chaîne de Pyrénées; Lamiacées

voir également message précédent du 06/07/2017 et http://bdomange.canalblog.com/archives/2013/05/09/27118192.html dans la catégorie " Nature au plus près".

 

pour d'autres références sur la flore des Pyrénées, se rendre dans la catégorie: " Récapitulatifs " puis " Flore des Pyrénées".

                                                               ___________________________________________________

07 juillet 2017

Carré intime 83 / Les gens qui réussissent et les gens qui sont rien/ comment se prendre la tête...

carré intime 86 octaèdre dans tétraèdre

octaèdre dans tétraèdre

 

"Les gens qui réussissent et les gens qui sont rien."

Ce genre de propos tenus, après d'autres de la même mouture, par un Président de la République censé rassembler tous les citoyens de son pays, a evidemment un aspect violemment méprisant envers tous les laissés-pour-compte actuels ou en devenir de cette société libérale qui le stimule tant.

 Car dans cette dernière, il y a les gens qui réussissent et les gens qui sont rien mais qui sont indispensables à la réussite des premiers. Et faire croire que tout un chacun, s'il souhaite réussir, réussira est une imposture particulièrement immorale. Dans une société libérale, la réussite de l'un, marquée sous le sceau de la concurrence, de l'exploitation et de la compétitivité (compétition = un vainqueur, des vaincus), se fait toujours au détriment d'un autre.

 Monsieur le Président de la République pense-t-il sincèrement que les 13 millions de travailleurs pauvres en Allemagne qui, bien obligés, ont accepté les règles du système, sont des gens qui réussissent ?

 De plus, cette affirmation quant à la division de la société sur la base de la réussite, réactive l'appartenance  à deux classes antagonistes, celle des dominants et celle des dominés. Bien content d'apprendre que Monsieur Le Président de la République confirme que la lutte des classes est toujours d'actualité.

Il est vrai que cette conscience de classe est quelque peu en dormance, la conscience des gens étant toute entière assujettie à leur incontournable réussite future  ... puisque des gens "hauts placés" ,jeunes, constructifs, dynamiques, nouveaux et modernes leur ont dit. Mais soyons lucides, ces propos ne sont pas l'apanage de nos seuls dirigeants politiques, ils se sont imposés dans le monde de l'entreprise et du travail, sous une forme de novlangue managériale comme la base du chantage propre au discours libéral.

" On domine d'autant mieux que le dominé en demeure inconscient.* "  (Ignacio Ramonet)

* ou qu'il est en vacances !

" L'inconscience est plus que le poids mort de l'histoire, c'est le soutien, c'est la complice d'un système oppresseur. " (Antonio Gramsci, in " Je hais les indifférents")

" Existe-t-il même une conscience de classe des dominants s'opposant à l'absence de conscience de classe des milieux populaires ou des classes moyennes? " (Emmanuel Todd)

et un très beau texte d'Eduardo Galeano sur ... les rien :   http://bdomange.canalblog.com/archives/2015/04/18/31910972.html

 

 Pour se retrouver dans tous ces carrés, se rendre dans la catégorie " Récapitulatifs " rubrique " carrés intimes"

06 juillet 2017

Au-dessus de la brume

Planche nat

Rochers calcaires est-pyrénéens

acrylique sur bristol (< 21 x29,7cm)

Grande Coronide (mâle) (Satyrus ferula): grand nymphalidé proche visuellement du Grand Nègre des bois (voir: http://bdomange.canalblog.com/archives/2016/11/01/34478450.html ) mais pupillé de blanc et non de bleu; fréquente les pelouses rocailleuses et calcaires, sèches et chaudes, en  altitude principalement, dans la moitié Sud de la France; surtout dans les Alpes, le Sud et Sud-ouest du Massif Central , les Pyrénées ( Ariège et Pyrénées orientales), vole de juin à début août; la femelle est davantage marron avec les ocelles cerclés d'orange; chenille sur les fétuques.

à droite:

Zygène de la spirée/ de la filipendule (var.jaune) (Zygaena filipendulae va. flava): habituellement, les 5/6 points sont rouges, parfois jaunes; vole sur diverses pelouses fleuries en plaine comme en altitude (1900m) ,de mai à septembre; chenille sur les Fabacées; observable presque partout en France.

à gauche:

Zygène de la bruyère/ de la petite coronille, Zygène automnale (Zygaena fausta): petite zygène à collier rouge, à anneau abdominal rouge (non visible sur le dessin) et à taches rouge-orange cernées d'ocre pâle sur les antérieures; fréquente les pelouses rocailleuses riche en graminées, sur calcaire, de mai (rare) à fin octobre; absente des Landes aux Pyrénées atlantiques, en Bretagne, dans le Nord et en Lorraine ; chenille sur différentes coronilles;

voir d'autres Zygènes: ( http://bdomange.canalblog.com/archives/2014/08/01/30324438.html )

                                ( http://bdomange.canalblog.com/archives/2016/05/01/33733496.html )

                                ( http://bdomange.canalblog.com/archives/2014/08/08/30369568.html )

Ruban fauve, Phalène équestre (Psodos (Glacies) quadrifaria):  toute petite phalène à vol diurne fréquentant les pelouses montagnardes ( au dessus de 1200m) de juin à juillet; surtout Alpes et Pyrénées, plus rare dans les Vosges/ Jura et Massif Central; chenille polyphage mais apprécie particulièrement les rhododendrons.

Gueule de lion (- de loup), Grand Muflier (Antirrhinum majus): Vivace de taille moyenne (->80 cm) peuplant les rocailles, les éboulis et les vieux murs de mai à septembre; Alpes du Sud et Pyrénées principalement ( Plantaginacéees, ex Scrophulariacées). voir aussi: http://bdomange.canalblog.com/archives/2016/02/25/33426779.html  et http://bdomange.canalblog.com/archives/2013/04/16/26965555.html ...et http://bdomange.canalblog.com/archives/2016/07/14/34082886.html  !

Horminelle des Pyrénées (Horminum pyrenaicum): espèce typique des pelouses, généralement assez fraîches, s'épanouissant de juin à début août sur l'ensemble de la chaîne; présente également dans les Alpes ( http://monerbier.canalblog.com/archives/2017/06/09/35367569.html ); Lamiacées

voir aussi: http://bdomange.canalblog.com/archives/2014/05/09/29837632.html

Germandrée des Pyrénées (Teucrium pyrenaicum): voir future ... et proche publication dans la catégorie: Flore des Pyrénées

voir aussi: http://bdomange.canalblog.com/archives/2013/05/09/27118192.html .

 

 

Pour  voir d'autres planches, se rendre dans: " Récapitulatifs" puis " Planches naturalistes",

 

                                          ou aller dans la catégorie concernée: " planches naturalistes".

                                                               _____________________________________________________________

 

 

01 juillet 2017

Pelouse rocailleuse pyrénéenne

69

Composition 69

(Huile sur toile 61 x 46 cm)

 

- Renoncule amplexicaule (Ranunculus amplexicaulis): vivace, à feuilles embrassantes typiques, à fleurs solitaires ou groupées par 2/3; plante calcicline fréquentant les pelouses rocailleuses aux étages montagnard et subalpin principalement; fleurit de mai à début juillet sur toute la chaîne pyrénéenne.

- Orchis de Fuchs (Dactylorhiza fuchsii): Orchidée assez fréquente dans les prairies ou les ourlets en lisières de forêt sur substrat calcaire; sa couleur varie du lilas très foncé ou blanc rosé; le labelle est nettement trilobé avec le lobe médian bien marqué (critère pour le différencier de l'Orchis maculé davantage présent dans les prairies éloignées des arbres et aussi plus acidicline); fleurit de fin mai à juillet: bien présent dans les Alpes et les Pyrénées (-> 2250 m).

- Hespérie du dactyle (Thymelicus lineola): Hespérie très proche de l'Hespérie de la houque; le mâle présente une petite ligne androcomiale noire; massue antennaire noire (orange pour T. lineola), difficile à voir ! ; présente dans les lisières et clairières herbeuses de mai à août.

- Azuré porte-queue (Lampides boeticus): petit lycène absent de la moitié nord du pays (sauf en migration), fréquentant toutes sortes de milieux ouverts, en plaine comme en moyenne montagne; au repos découvre un revers finement décoré agrémenté d'une petite queue; la chenille (soignée par les fourmis) se nourrit sur les Fabacées; vole en plusieurs générations de mars à novembre.

 

Pour des renseignements et des documents complémentaires concernant plantes et papillons (" La nature au plus près "), se rendre dans la catégorie : " Récapitulatifs".

                                                   ___________________________________________________________

26 juin 2017

Carré-bota D.37 & D.38

carré-bota D

caractéristiques techniques: voir catégorie concernée

  

LECTURE: les tribus, genres ou noms vernaculaires usités sont en relation avec les dessins présentés dans le sens des aiguilles d'une montre en partant du haut à gauche.

D.37 : DIOSCOREACEES                                 famille du tamier ...et de l'igname (non figurée)

 - Tamier

 - Bordéréa (endémique pyrénéenne)

                                                           ________________________________________________________

carré-bota D

 D.38 : DIPSACACEES *                                                                                    famille de la cardère

*: en classification phylogénétique (2009), famille considérée comme invalide, rattachée à la famille des Caprifoliacées (voir C.20

http://bdomange.canalblog.com/archives/2016/08/26/34221575.html   )

- Knautie

- Cardère

- Succise

- Scabieuse

- Céphalaire

                                                     _______________________________________________________________